Le club

L’aïkido : proposition de définition

Interclubs 2012L’aïkido est un art martial japonais basé sur des techniques de défense non-destructrices qui exploitent la dynamique d’une attaque pour déséquilibrer et neutraliser l’adversaire. A travers une pratique exigeante et la recherche constante du geste adapté, il vise, plus globalement, au développement personnel sur le plan physique, mental et relationnel. Son étude inclut la pratique à mains nues ainsi que des pratiques plus traditionnelles utilisant des armes telles que le tanto (couteau), le jo (bâton) ou le bokken (sabre de bois).

La création du club

Cours de l'été 2013 au JudoKwaïNous sommes un groupe de pratiquants motivés et passionnés. En 2012, nous décidons de créer le club « Grenoble Aïkido et Disciplines Associées » (GADA). Ce dernier propose plusieurs cours par semaine ainsi que plusieurs stages tout au long de l’année. L’association souhaite allier expertise technique et convivialité. Son intérêt pour différentes disciplines martiales constitue une grande source d’inspiration. De cette complémentarité naît un enrichissement profitable à tous ceux qui ont la volonté de s’entraîner.

Grenoble Aïkido et Disciplines Associées est une association régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle est affiliée à la Fédération Française Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires (FFAAA). Le club est également membre du groupe RENWAKAÏ depuis Janvier 2017.

Les enseignants

Biographies écrites par Michaël Périn

Alan AUFFRAY: 4ème Dan Aïkikaï de Tokyo, Diplômé d’état (DEJEPS)

Les débuts. Alan débute l’aïkido en 1993 à Grenoble comme élève d’Eric Matton et d’Antoine Garnacho. Il progresse vite et passe son 1er Dan en 1997. En 1998, il hésite sur la voie à suivre : Jutsu ou Do ? Il met de côté l’aïkido et s’engage sur une voie plus « guerrière ». Après 3 années de réflexions et d’expérimentations, le choix est fait, ce sera un Do qui allie efficacité martiale, éducation du corps et travail sur soi. Dès lors, l’aïkido sera au centre de sa vie.

L’aïkido, un mode de vie. En 1995 commence une période de pratique intensive, aussi bien en aïkido qu’en travail des armes : Jo, Bokken, Iaïdo et kenjutsu des écoles Kashima Shin Ryu et Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu avec Eric Matton, sous la direction de Michel Coquet. Tel un rônin (samouraï sans maître), il part à la rencontre de différents senseï : Christian Tissier, Franck Noël, Endo Seishiro, Yasuno Masatoshi, Miyamoto Tsuruzo, Micheline Tissier, Philippe Gouttard, Michel Coquet, Luc Mathevet et plus récemment Philippe Grangé, Yamashima Takeshi, Alain Tendron, Marc Bachraty, Akuzawa Minoru. Il trouve en chacun d’eux des réponses à des moments clefs de sa progression. Il obtient le 2ème Dan en 2003, le 3ème Dan en 2007 et le 4ème Dan en 2012.

Recherche et transmission de l’aïkido. En 2006, il fonde un premier club avec Antoine Garnacho et commence à enseigner. Les rencontres marquantes avec des senseï qui ont pratiqué diverses disciplines tels que Philippe Grangé, Marc Bachraty ou Minoru Akuzawa, l’amènent à s’ouvrir à des disciplines qui apportent un complément à l’aïkido. Il fonde alors en 2012, « Grenoble Aïkido et Disciplines Associées », toujours avec Antoine Garnacho. Aujourd’hui, Alan nourrit principalement sa pratique des enseignements de Luc Mathevet, Philippe Grangé, Alain Tendron, Yamashima Takeshi et Endo Seishiro. En 2010, sa rencontre avec Alain Tendron le décide à suivre son enseignement régulièrement. En 2015, il rejoint le RENWAKAÏ.

Sa pratique de l’aïkido. Son aïkido est le résultat d’un travail de synthèse de leurs pratiques : fluide, souple, puissant avec la potentialité d’être toujours tranchant. Alan met l’accent sur la construction du corps, le relâchement et la liberté d’agir à partir de la forme. Il s’attache à transmettre à ses élèves à la fois des bases solides et le fruit de ses recherches permanentes. Toujours prêt à partager son enthousiasme, il transmet une énergie communicative et entraîne les pratiquants à l’accompagner dans des stages aussi enrichissants que variés.

Antoine GARNACHO: 2ème Dan UFA, Moniteur fédéral

Les débuts. Antoine découvre l’aïkido au début des années 80. Il suit l’enseignement de Fabienne Greuillet, 2ème Dan et DTR Rhône-Alpes pour la FFAK, la fédération d’André Nocquet. Il passe alors tout son temps libre sur les tatamis et suit régulièrement André Nocquet, séduit par la subtilité et l’esthétique de cet art. La puissance d’André Nocquet est impressionnante. Plus tard, il s’ouvre sur les pratiques de Christian Tissier, Franck Noël, Luc Mathevet et Endo Seishiro… L’aïkido est encore une discipline jeune et en plein essor en France. Les experts ne sont pas très nombreux et c’est lorsqu’il subit les techniques souples, sans force et sans vitesse d’Endo Seishiro qu’il entrevoit toute la richesse de cet art subtil.

Des expériences enrichissantes. Antoine garde, avant tout, un souvenir marquant d’un stage avec Endo senseï qui le prend comme Uke. Il obtient son 1er Dan en 1984 avec Eric Matton avec qui il fonde un premier club à Meylan, ils enseigneront et rejoindront la FFAAA de Christian Tissier. Bruno Mathis, 3ème dan, et élève de Christian Tissier, les rejoint au sein du club et Antoine suit son enseignement tout en continuant d’animer des entrainements. En 1988, il marque une pause et prend un peu de distance avec l’aïkido mais sans vraiment l’abandonner. Il reprend les entrainements de façon assidue dès 1991 et devient élève d’Eric Matton alors 3ème Dan. Il enseignera avec ce dernier au sein de l’EJUG (École de Judo Universités Grenoble) pendant plus de 15 ans. Dès 1985, il pratique les écoles de sabre Kashima Shin Ryu et Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu, sous la direction de Michel Coquet, qui vient régulièrement à Grenoble et anime tous les ans des stages internationaux à Lans en Vercors.

L’enseignement et l’amitié. Antoine obtient son 2ème Dan en 1996. Quelques années plus tard, parmi ses élèves, un dénommé Alan se détache du lot et un lien d’amitié se tisse entre ces deux là. Par la suite, Antoine et Alan se retrouvent avec le même grade : « l’élève a rattrapé le maître ». Cependant, leur amitié n’en souffre pas, bien au contraire, ils songent à fonder un club ensemble. Aujourd’hui, Alan est 4ème Dan.  Ils s’apprécient toujours autant et c’est un plaisir de les voir pratiquer ensemble.

Sa pratique de l’aïkido. L’aïkido d’Antoine est incisif, formel, précis, créatif, imprévisible et souvent malicieux. Son enseignement met l’accent sur le « timing » et l’entrée dans l’action (irimi), le contrôle du déséquilibre, le mouvement mais aussi l’envie de se faire plaisir.

Le bureau

Le Président: M. Michaël PERIN
La Trésorière: Mme Véronique GHIMIRE
Le Secrétaire: M. Alan AUFFRAY
Le Secrétaire-adjoint: M. Cédric REYNIER